Pour bien cuisiner le Safran et en tirer le meilleur ….pour le plaisir, voici quelques principes de base:

 

Idéalement, le Safran doit être infusé dans un liquide ni trop gras ni trop sucré (lait, jus de fruit, bouillon…), de préférence tiède, dans les 20 dernières minutes de cuisson ou ajouté pour la présentation ou au moment de servir, après 20 minutes d’infusion au minimum.

Ces 20 minutes sont un minimum, vous pouvez bien sûr faire infuser plus longtemps et affiner le dosage qui vous convient. Par exemple, pour les cannelés bordelais, la pâte doit reposer, l’infusion peut donc durer toute la nuit.
Bien souvent, nous faisons infuser le Safran la veille, dans du lait ou de la crème fraiche liquide par exemple, il rend alors toute sa saveur et ne sature pas son support.

 

La quantité à utiliser (je parle de mon Safran dont je connais  le potentiel gustatif) est généralement de 3 à 6 stigmates par personne (suivant les plats, sauces et ingrédients) ou de 18 stigmates par litre de liquide si la référence convient mieux.

Cela nous semble la quantité idéale pour exploiter au mieux le rôle de révélateur de goûts du Safran. Le goût des autres composants va exploser ! Dans certains cas, vous pourrez même en mettre moins pour un rendu supérieur !

 

N’utilisez pas d’ustensiles en bois, celui-ci absorberait le parfum du Safran.
Ne faites pas cuire le Safran avec votre plat, la cuisson tue le potentiel du Safran

 

Avec quels plats l’accommoder?….

Tous les plats en papillote, pratiquement tous ceux en cuisson à l’étouffée, avec tous les fruits et légumes d’automne et à la place de la vanille dans toutes les recettes qui en comportent…
 
Astuce : pour les régimes sans sel, qui ne sont toujours bien vécu par les patients, l’ajout de Safran développe le goût des aliments et limite ou neutralise le manque de sel…

 

Belle Table

Un repas de Fête…avec du safran

En direct du jardin, les fruits d'automne (ici des coings), se marient parfaitement avec le Safran

En direct du jardin, les fruits d’automne (ici des coings), se marient parfaitement avec le Safran

Les courges, potirons, potimarrons et citrouille sont également des légumes d'automne qui apprécient le Safran

Les courges, potirons, potimarrons et citrouilles sont également des légumes d’automne qui apprécient le Safran