Fleur de Safran stylisée

Façon romaine

Probablement originaire d’Orient (Asie Mineure?), le safran est connu depuis l’Antiquité.

 

On en trouve de nombreuses traces chez les Gaulois et les Romains.

 

Il a été cultivé en France dans de nombreuses régions, jusqu’à la Révolution, bénéficiant souvent d’exemption de taxes royales ou féodales.

 

Sa culture s’est ensuite concentrée sur le Gâtinais (fin 19e, début 20e), principalement lié au dynamisme d’un négociant.

 

Elle a ensuite été réduite à une activité confidentielle avant de connaitre un nouvel essor depuis moins d’une décennie sous l’impulsion de quelques un(e)s.

Merci à Véronique LAZERAT, la plus grande Safranière de France, située en Limousin, chez qui j’ai été formée.

 

  • Ses vertus gustatives sont essentiellement en sus de son goût propre (qui n’est pas fort contrairement aux croyances) d’être un révélateur et catalyseur des gouts des aliments
  • Ses vertus colorantes sont essentiellement utilisées en Orient, associé avec du Curcuma
  • Ses vertus médicinales qui lui sont reconnues ne sont pas prouvées scientifiquement: le safran présenterait des qualités énergétiques et anti-spasmodiques.